SUIVEZ-NOUS EN VOUS INSCRIVANT À NOTRE INFOLETTRE!

Broderie

Lorsque j'étais jeune, nous avions des cours de broderie à l'école, en plus de cours de cuisine. Dans les cours de cuisine nous apprenions surtout à mon avis à salir le plus de vaisselle possible pour faire un plat "chic" mais peu nourrissant. En ce qui a trait à la couture et à la broderie, c'était plus pratique. Petit sac, tablier; mais je dois dire que je n'aimais guère la broderie à l'époque; c'est ma mère qui a terminé de broder les fleurs sur mon petit sac ! 

Mais cela a changé depuis. J'ai pris goût à la broderie, mais sans nécessairement faire uniquement de la broderie traditionnelle. Je voulais expérimenter autre chose. Je me suis essayée à la broderie au ruban; pas facile, et très dur pour les doigts; puis, récemment, je me suis intéressée à la technique dite "peinture à l'aiguille" qui consiste à travailler avec plusieurs teintes de la même couleur, pour donner du relief à l'oeuvre et la rendre semblable à un tableau.

J'ai encore beaucoup à apprendre sur cette technique qui demande beaucoup de patience. On brode avec un brin à la fois ! Mon rêve est de broder une reproduction de la Jeune fille à la perle de Vermeer, à partir de mon propre dessin.

Cela viendra. Encore besoin de pratique !

Voici une de mes première expérimentations avec la broderie au ruban. Amusant, mais pas facile. 


Puis mes premières expérimentations avec la broderie plus traditionnelle.

 


Et mes premiers essais avec la peinture à l'aiguille. J'affectionne particulièrement mon petit oiseau bleu ébouriffé, que j'ai brodé sur un sac que j'utilise pour transporter les commandes de livres que j'ai reçues au bureau de poste. C'est mon sac porte-bonheur !