"Je n'ai plus de vie!" Le cri du coeur des proches aidants.

"Je n'ai plus de vie", c’est le cri du cœur de Laurence. Mais cela pourrait aussi être celui de Louis, de Robert, de Thérèse...

Tout a commencé lorsque Jacques a reçu le diagnostic de la maladie d’Alzheimer. Nous devions prochainement commencer notre nouvelle vie de retraités : voyages, projets d’écriture pour moi, bricolage et réparations pour lui. Mais ce diagnostic a tout remis en question. Il y a l’avant, et il y a l’après!

Depuis le temps que je l’accompagne, je constate qu’au fur et à mesure que les symptômes s’intensifient, plus rien n’est comme on se l’imagine. Je souhaite pouvoir le garder à la maison le plus longtemps possible. Je n’ose pas envisager que je devrai un jour le placer… après 50 ans de vie commune!

Voyez la suite!