Cliquez ici pour vous inscrire à mon infolettre

Commentaires sur mon livre Usure de compassion

J'ai très apprécié ce livre qui est en soi un guide pratique pour tous les aidants. L'auteure définit fort bien ce qu'est l'usure de compassion, danger qui guette tous ceux qui côtoient des personnes vulnérables. Ce qui m'a le plus éclairé, c'est lorsque Mme Fortier différencie l'empathie et la sympathie où le proche ne prend plus de recul et entre en fusion avec la souffrance de l'autre. Elle présente aussi divers moyens de protection et le lecteur peut s'autoévaluer à l'aide de grilles. Petit livre pratique, aidant et éclairant pour tous ceux qui s'oublient au profit de l'autre.

Ghislaine Bourque

***

J’ai lu, j’ai appris qu’il faut se ménager afin de pouvoir continuer. C’est ma lecture de chevet, mon conjoint est décédé le 20 janvier, il est demeuré à la maison et ce jusqu’à la fin. Avec le ballet de tous les intervenants que les soins de fin de vie impliquent.

Mon fils qui est déficient et épileptique non contrôlé est aussi demeuré à la maison. Une réorganisation des soins et interventions a été faite. Nous avons, malgré la peine, survécu sans nous brûler. J'en attribue une bonne partie à votre livre. Je l’ai d’ailleurs recommandé à des personnes de mon entourage. Merci de l’avoir écrit et d’avoir partagé.

J. Gagné

 ***

 

À la lecture de votre livre, j'ai compris que je ne pouvais pas porter la vie des autres à leur place. Que je ne pouvais pas être "tout" pour l'autre - être toute sa vie, tout son réseau social, tout son soutien, toute sa confiance, au risque de m'écrouler!

Aider l'autre, dans le contexte de mon travail ou de l'accompagnement, c'est offrir ma présence et mon écoute. C'est l'orienter vers les bonnes ressources lorsque ça dépasse le cadre de mes compétences. C'est souvent plus d'écoute et moins de "conseils".

Ce n'est pas avoir réponse à tout, contrairement à ce que je croyais lorsque j'ai commencé à travailler. J'apprécie la confiance que l'autre m'accorde et l'authenticité du contact humain. (...) Quand on aide quelqu'un, on se dit "qui suis-je, moi, pour oser réclamer de l'aide quand c'est l'autre qui souffre"? Je suis allée en chercher. C'est un moment à traverser.

Merci, Madeleine. Votre livre est comme une bouée pour moi en ce moment. Il m'aide à trouver la légitimité de me préserver. Je suis en train de le relire.

Vanessa Anne-Paré

 ***

J'ai beaucoup aimé lire que plein d'autres personnes vivent ce que je peux vivre, autant au niveau émotif que les pensées qui m'habitent parfois. Je me suis retrouvée dans le témoignage de plusieurs des personnes du livre, car je suis autant une proche aidante dans ma vie personnelle qu'une intervenante dans ma vie professionnelle.

J'ai bien apprécié que le livre soit court, concis et concret. J'ai fait tous les petits exercices et j'ai apprécié mettre en lumière mes forces et les aspects que je souhaite continuer d'améliorer (développer un langage envers moi-même qui soit moins culpabilisant).

J'ai apprécié les chapitres qui parlaient des différents moyens pour arriver à prendre soin de soi, j'ai trouvé de nouvelles idées dans les exemples et dans les témoignages des autres. Parfois certains moyens que j'utilise pendant une période, mais que j'oublie et que j'ai envie de reprendre suite à la lecture!

La lecture du livre m'a permis de rafraîchir ma mémoire sur tout le thème de la compassion envers moi-même et m'a rassurée de voir que d'autres vivent les mêmes choses que moi. Cela m'a fait du bien. Je me rends quand même compte que c'est un peu un mécanisme naturel dans mon cas de me «taper sur la tête» et que c'est un exercice et un effort constant que de penser à moi et me détacher de certaines situations où les choses ne m'appartiennent pas.

Je vais définitivement le suggérer à des amis\collègues\clients si je pense qu'ils sont dans un moment de vie où ils pourraient bénéficier de cette lecture. 

Merci encore pour la dédicace :)

V.F.

 ***

J'ai terminé de lire ton livre «L'usure de compassion» que j'ai trouvé fort intéressant et très éclairant. Un outil que tout le monde est susceptible d'avoir besoin tout au long de sa vie.

Bien que je n'oeuvre pas dans le milieu de la santé et que je ne suis pas proche-aidante, je suis contente d'avoir lu ce livre et que le cas échéant (on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve), je vais y référer assurément.

Je suis persuadée qu'il servira à plusieurs personnes parce qu'avec le vieillissement de la population québécoise, les risques liés à l'usure de compassion seront malheureusement en croissance. 

Marlène Côté

 ***

J'ai lu votre livre, je le consulte encore régulièrement et il me supporte dans la réorganisation de ma vie. Il est important de prendre soin de nous, de faire des choix ,parfois déchirants, pour garder notre équilibre et continuer d'avancer. Toujours. Merci!!!

Luce Bédard