Agissez contre la culpabilité !

Le sentiment de culpabilité est fréquent chez les personnes qui sont très engagées dans l'aide aux autres : on peut se sentir coupable de ne pas en faire assez, d'être en bonne santé alors que l'autre est malade, de manquer de patience, de ne pas être assez disponible, de prendre du temps pour soi... la liste est longue !

Cependant, la culpabilité n'est pas entièrement négative. Elle agit comme un signal d'alarme, ou encore dissimuler d'autres émotions qu'il est important de reconnaître.

Proche aidante pendant 12 ans, et conseillère auprès d'une clientèle vulnérable, j'ai souffert d'usure de compassion durant plusieurs années.

Depuis 2014, je fais de la sensibilisation et de la prévention. Agir contre la culpabilité et ne pas se laisser envahir par elle, est aussi un très bon moyen de se protéger de l'usure de compassion, d'améliorer son bien-être et sa qualité de vie.

Les participants apprennent à écouter le message de la culpabilité, et surtout, ils font la distinction entre ce qui leur appartient et ce qui appartient aux autres et découvrent quelles sont leurs véritables responsabilités.

 Pour plus d'information : contactez-moi !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés