SUIVEZ-NOUS EN VOUS INSCRIVANT À NOTRE INFOLETTRE!

Edvard Much et l'expressionnisme

Peindre les états d'âme

1863-1944

Munch est un homme torturé, qui se veut le peintre de l’intérieur, des états d’âme. Maladie et mort sont la toile de fond de sa vie.

Au-delà de son œuvre bien connue, Le Cri, il compte 1789 peintures à son actif, en plus des gravures et des photographies.

Son désir ? Utiliser tous les moyens possibles, tous les médiums à sa portée (photographie, cinéma, peinture, gravure) pour représenter ce qui compte le plus pour lui : l'expression des émotions et des états d'âme.

« Je ne peindrai plus de scènes d'intérieur, où l’on voit l’homme lisant et la femme tricotant. Je peindrai des êtres vivants, qui respirent et qui ont des émotions et qui souffrent et qui aiment. »